Portail Wallonie.be

Marketing et communication

Marketing et communication

Toute entreprise en développement voire en rythme de croisière s'appuie sur un service marketing et ventes performant et à la pointe de l'information, conscient des enjeux de l'intelligence stratégique et des exigences des nouvelles technologies pour développer sa stratégie marketing globale.

Dans certaines entreprises, ces deux domaines sont réunis en un même département. Dans d'autres, une scission est opérée entre le marketing et les ventes.

Le marketing en matière de communication, bien qu'il s'intègre dans la stratégie marketing globale de l'entreprise, a ses propres spécificités.

 

L'Agence du Numérique (AdN, anciennement AWT) propose son expertise pour aider les TPE/PME notamment pour :

  • Aider les décideurs à orienter leur stratégie en matière de communication, notamment publicitaire et en termes de présence en ligne, l'Agence Wallonne des Télécommunications (AWT) a rédigé des fiches de référence.
  • Réaliser des affaires en ligne (e-business). Il existe des primes et des agréments. Ces mesures d'aide sont destinées aux entreprises en phase de création, mais aussi à celles qui sont déjà installées.
  • Chaque année l'AdN mesure le niveau d'usage et d'équipement TIC des citoyens et des entreprises. Les entreprises TIC ont fait l'objet d'une enquête spécifique dans le Baromètre TIC 2015.

L'AWEX propose des aides pour la réalisation de supports de communication promotionnelle destinés à la prospection de marchés à l'exportation.

S'adresser à une agence de communication

Pour plus d'efficacité, il est conseillé de s'adresser à des professionnels pour au moins une partie des tâches liées à une stratégie marketing de communication. C'est particulièrement le cas dès que l'on envisage d'utiliser les médias comme vecteurs de communication. Les résultats obtenus justifient amplement l'investissement financier qu'implique cette sous-traitance spécialisée, pour autant que l'entrepreneur s'assure de la bonne réputation de l'agence et de la pertinence de ses propositions par rapport aux besoins exprimés.

SoLoMo

Le consommateur « 2.0 » est Social, Local, Mobile.

  • Social parce qu'il utilise abondamment les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Youtube, Foursquare…), à la fois pour s'informer et partager de l'information. Les réseaux sociaux sont donc pour l'entreprise une opportunité pour augmenter sa visibilité, mais aussi, s'ils ne sont pas utilisés de manière active pour communiquer, d'efficaces outils de veille.
  • Local, via la géolocalisation. Le commerce de proximité revient à la mode. Pour beaucoup d'entreprises locales, la géolocalisation est également une possibilité de s'assurer une visibilité à moindre coût dans leur environnement proche. De surcroît, cette visibilité s'étend au monde entier... Ceci constitue une aubaine pour les entreprises qui visent un développement à l'international !   
  • Mobile. De plus en plus de services sont développés pour être exploités sur des appareils mobiles (smartphones, tablettes…). Le consommateur a désormais potentiellement accès 24 heures sur 24 à l'information, et ce, pratiquement où qu'il soit.

Les entreprises doivent prendre en compte la convergence de ces trois aspects dans le cadre de leurs politiques de marketing et de communication. 

 

Agence pour l'Entreprise & l'Innovation